Tir à l'Arc Canada Tir à l'Arc Canada

Donner

Karen Van Nest – Révue de l’année

December 30, 2021
Karen Van Nest – Révue de l’année

Karen Van Nest a participé à ses troisièmes Jeux paralympiques en tir à l’arc cette année ! En commémoration de ses activités de cette année, nous avons décidé de faire un tour d’horizon de son année 2021.

La saison de compétition de Van Nest a débuté à Monterrey, au Mexique, avec les Championnats panaméricains/qualifications continentales. Elle était dans la catégorie ouverte des femmes arc à poulies et a accédé directement aux quarts de finale grâce à son score de qualification élevé. Elle a battu l’archère mexicaine Paula Silveira et a ensuite gagné la demi-finale contre la Brésilienne Anne Pacheco Xavier. Son dernier match de l’événement a eu lieu contre la Chilienne Mariana Zuñiga, avec un score de 144-135. Ce tournoi a connu des vents difficiles !

Ce résultat ne s’est pas obtenu sans difficultés. Karen n’a pas pu s’entraîner à l’extérieur avant son voyage en raison des conditions météorologiques (elle a tiré dans sa propre cour !) et il y avait d’autres restrictions en raison de la pandémie. Elle n’a eu que trois jours d’entraînement intérieur au Peel Archery Club juste avant son vol, mais cela ne l’a pas ralentie.

Après le Mexique, elle s’est rendue à Paris pour la troisième étape de la Coupe du monde. Van Nest était la seule représentante dans la compétition féminine d’arc à poulies, tirant aux côtés de quatre autres archères canadiennes, bien qu’elles aient toutes participé à l’épreuve d’arc recourbé. Elle a obtenu un score de 686 et s’est classée au 26e rang. Malheureusement, elle n’a pas réussi à avancer lorsqu’elle a perdu de justesse contre l’archère iranienne Seyedeh-Vida Halimianavval, le score était de 144-141.

Comme la saison d’une athlète de haut niveau ne s’arrête jamais, elle s’est ensuite rendue en République tchèque pour le tournoi de classement mondial de tir à l’arc et la qualification finale pour les Jeux paralympiques à Nové Mesto nad Metují.

Enfin, à la fin du mois de juillet, alors que ses coéquipiers canadiens participaient aux compétitions à Tokyo, on a annoncé que Karen serait la seule archère paralympique canadienne à se rendre au Japon plus tard au cours de l’été. Comme nous l’avons mentionné précédemment, il s’agissait de ses troisièmes Jeux paralympiques en tir à l’arc, mais de ses sixièmes en tout. Elle a participé aux Jeux de Sydney, d’Athènes et de Beijing en tant que tireuse et non en tant qu’archère. Sa précédente expérience paralympique en tir à l’arc comprenait non pas une, mais deux places dans le top 10 à Rio de Janeiro en 2016 [8e dans l’épreuve par équipe et 9e dans l’épreuve individuelle d’arc à poulies ouverte].

Les Jeux paralympiques de Tokyo ont connu un début difficile. Sa valise avec son tabouret de tir n’est pas arrivée avec sa valise d’arc – pas de vêtements, pas d’articles de toilette, et surtout, pas de tabouret. Duncan Crawford, entraîneur national paralympique, a pu trouver un tabouret de bar à chaise haute comme celui de Van Nest. Au cours de l’entraînement, M. Crawford a constaté que « Karen se sent bien et qu’elle est presque au sommet de sa forme », ce qui prouve que quelques obstacles ne vont pas faire dérailler le train.

Van Nest a réalisé un score de 678, ce qui la place en 11e position. Elle a réalisé une deuxième mi-temps tout à fait exceptionnelle. Son score de la deuxième mi-temps était de 346, ce qui était un record paralympique pour elle et la troisième place dans le groupe. 678 était également un record paralympique et 4 points de plus que son précédent record paralympique. Après une ronde de qualification réussie, elle a été placée contre la 22e, la Japonaise Miho Nagano (22 ans). Elle a été forte tout au long du match, n’ayant aucune flèche en dessous de 8 points et ayant fait 3 X. Le score final était de 138-130.

Après cette épreuve éliminatoire, elle est passée aux 1/8 de matchs et a eu un match incroyablement serré contre Yueshan Lin de Chine. Elles ont été à égalité pendant les deux premiers volées, Lin se détachant pour le troisième. Van Nest a pris l’avantage dans le quatrième et Lin a remporté le match par deux points, 142-140. Le Canada était incroyablement fier de sa performance !

Pour couronner une excellente année, Karen a ensuite été nommée dans l’équipe nationale senior 2022 de tir à l’arc à poulies, aux côtés de 4 autres femmes et 6 hommes. En tant que membre de cette équipe, elle s’est qualifiée pour être sélectionnée en vue de différents événements mondiaux de tir à l’arc au cours de la prochaine saison 2022, qui comprend la Coupe du monde de tir à l’arc Hyundai.

Pas un jour plus tard, il a été annoncé qu’elle se joindrait à sept autres archers pour faire partie de l’équipe canadienne des maîtres qui se rendra aux Championnats panaméricains des jeunes et des maîtres de 2022 à Halifax en juin prochain. Elle était l’archère de tir à l’arc à poulies ayant obtenu le meilleur score en lice.

Bien qu’elle se soit retirée du para-tir à l’arc, Karen est loin d’en avoir fini avec sa carrière de tireuse à l’arc, comme nous pouvons déjà le constater avec ses projets pour la saison 2022.